L’économie circulaire dans la mode :  il est l’heure de tourner en rond !

L’économie circulaire dans la mode : il est l’heure de tourner en rond !

25 juin 2019 0 Par Camille

L’économie circulaire, ça vous parle ? Non, un peu, pas du tout.

Peu importe, on va vous mettre à la page.

Bien plus qu’une tendance à connaître pour faire le kéké en société, on va vous expliquer pourquoi il est nécessaire de l’inscrire dans nos modes de vie pour relever le défi environnemental.

1. Fast fashion, la bête noire de l’environnement

Depuis les années 90, le secteur de la mode a été chamboulé par la “fast fashion”. Elle se caractérise par une accélération du rythme des collections vestimentaires pour coller au plus vite aux tendances.

Mais pour augmenter la cadence de production tout en proposant des prix ras les pâquerettes, vous vous doutez bien que ce qui se passe en coulisse n’est pas forcément joli joli : les industriels doivent passer par des méthodes de production et de distribution qui impliquent de gros dégâts pour l’environnement et pour l’homme.

Pour vous la faire courte, cette l’industrie textile est la 2ème plus polluante du monde et la fast fashion en est en graaaande partie responsable. On vous a d’ailleurs fait un topo par içi.

Si la croissance continue à ce rythme, les ventes totales de vêtements tripleraient d’içi 2050 !

Tout cela sachant que la production de vêtements a beau avoir doublé ces 15 dernières années, la durée d’usage des vêtements elle, est de plus en plus riquiqui…

Partant de ces constats et du fait que nos matières premières ne sont pas illimitées, il est important, voire impératif, que ce secteur intègre dans sa chaîne des processus vertueux : pour s’inscrire dans un schéma de durabilité et de recyclage à bon escient, et si on allait frapper à la porte de l’économie circulaire ?

et si on allait frapper à la porte de l’économie circulaire ?

2. Economie circulaire : mékeskecé ?

« L’économie circulaire est un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement tout en permettant le bien-être des individus. »

Source : ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie)

Comme son nom l’indique, l’économie “circulaire” s’oppose au modèle classique dit d’économie “linéaire” dont le process est le suivant :

Extraire > Produire > Consommer > Jeter.

Si de nombreuses personnes pensent que l’économie circulaire ne joue que sur le recyclage et donc la dernière phase “jeter”, son action intervient en fait sur 3 grands domaines : la production, la consommation et la gestion des déchets.

Qui dit “circulaire” dit donc “boucle positive” totalement vertueuse pour que toutes les étapes de la chaîne soient bonifiées. C’est pas beau ça ?

Les boucles positives dans la mode, c'est bien !

Voici un petit schéma qui va vous aider à vous représenter le schmilblick :

On vous explique l'économie circulaire avec l'ADEME
Source ADEME

Vous l’aurez bien compris votre job pour nous aider à développer l’économie circulaire se situe plutôt dans l’étape 2.

La consommation responsable notamment dans la mode est un véritable pilier du développement durable, elle fait appel à notre engagement citoyen. Il s’agit d’une consommation à la fois respectueuse de l’environnement, positive pour l’économie et la société et bonne pour la santé.

Pour consommer responsable, moult possibilités s’offrent à vous : préférer les marques locales, éviter la surconsommation, opter pour des vêtements qui vont durer dans le temps…

Autre point clé, l’allongement de la durée d’usage. Celui-ci peut se faire de différentes manières : par la réparation (hop on rafistole !), le réemploi (vente ou don d’occasion par exemple), ou la réutilisation (remise sur le marché des déchets après les avoir bichonnés).

3. Re. participe à l’économie circulaire (et on n’est pas tout seuls !)

Les entreprises du secteur textile habillement sont aujourd’hui 42 % à intégrer l’économie circulaire dans leurs stratégies à moyen et long terme. C’est déjà une belle mentalité !

En revanche, concrètement « seuls 4 % des enseignes interrogés ont des objectifs clairement affichés et suivent leurs résultats ». Il y a donc encore un peu de boulot !

économie circulaire et mode : que faire ?

Avec Re. nous avons à cœur d’intégrer l’économie circulaire au centre de notre philo !

En gros, chez Re, on considère qu’il est difficile d’imaginer une économie circulaire dans la mode sans massifier la collecte de textiles.

On vous explique :

Une fois collectés, vos vêtements intègrent illico la filière du tri et du recyclage. 95% des textiles triés sont récupérés pour être réutilisés, réemployés ou recyclés. Et plus on collecte, plus on peut optimiser la filière du tri et du recyclage et proposer des solutions ayant un impact positif pour notre environnement

Du coup, pour vous donner envie de nous donner vos vêtements et participer à notre mission, nous avons choisi de récompenser vos dons par des bons plans, remises et avantages valables chez des marques ou sur des produits éco-responsables.

Nous les avons sélectionnées car elles participent toutes de près ou de loin à cette économie circulaire qui nous est si chère !